• poésie : thèmatique l'école

    Ma poésie de rentrée pour les CE1/CE2 :

     

    poesierentree

     



     

     et d'autres poésies sur le thème de l'école : 

     

     

     

    L'écolière

     

     

     

    Bon Dieu ! que de choses à faire !
    Enlève tes souliers crottés,
    Pends donc ton écharpe au vestiaire,
    Lave tes mains pour le goûter,

     

     

     

    Revois tes règles de grammaire,
    Ton problème, est-il résolu ?
    Et la carte de l'Angleterre,
    Dis, quand la dessineras-tu ?

     

     

     

    Aurai-je le temps de bercer
    Un tout petit peu ma poupée,
    De rêver, assise par terre,
    Devant mes châteaux de nuées ?
    Bon Dieu ! que de choses à faire !

     

    Maurice Carême(1899 - 1978)

     

     

     

    Le cancre

     

     

     

    Il dit non avec la tête
    Mais il dit oui avec le coeur
    Il dit oui à ce qu'il aime
    Il dit non au professeur
    Il est debout
    On le questionne
    Et tous les problèmes sont posés
    Soudain le fou rire le prend
    Et il efface tout
    Les chiffres et les mots
    Les dates et les noms
    Les phrases et les pièges
    Et malgré les menaces du maître
    Sous les huées des enfants prodiges
    Avec des craies de toutes les couleurs
    Sur le tableau noir du malheur
    Il dessine le visage du bonheur.

     

    Jacques Prévert (1900 - 1977) - "Paroles"

     

    Mon école

     

     

     

    Mon école est pleine d'images,
    Pleine de fleurs et d'animaux,
    Mon école est pleine de mots
    Que l'on voit s'échapper des pages,
    Pleine d'avions, de paysages,
    De trains qui glissent tout là-bas
    Où nous attendent les visages
    Des amis qu'on ne connaît pas.

     

     

     

    Mon école est pleine de lettres,
    Pleine de chiffres qui s'en vont
    Grimper du plancher au plafond
    Puis s'envolent par les fenêtres,
    Pleine de jacinthes, d'œillets,
    Pleine de haricots qu'on sème ;
    Ils fleurissent chaque semaine
    Dans un pot et dans nos cahiers.

     

     

     

    Ma classe est pleine de problèmes
    Gentils ou coquins quelquefois,
    De chansons, de poèmes,
    Dont on aime la jolie voix
    Pleine de contes et de rêves,
    Blancs ou rouges, jaunes ou verts,
    De bateaux voguant sur la mer
    Quand une brise les soulève.

     

    Pierre Gamarra (1919 – 2009)

     

    C’est la rentrée

     



     

    Cartable nouveau,

     

    Joli manteau.

     

    Livres, cahiers

     

    Et beau plumier...

     

    Cloche a sonné,

     

    Un gros baiser,

     

    Il faut y aller :

     

    C’est la rentrée !

     

    Christian Merveille

     

     

     

    La rentrée de Poème

    C’est un petit mot

    Tout propre et tout beau

    Qui ne veut ni école

    Ni sac sur le dos.

    Il préfère les flaques d’eau

    Et les feuilles qui volent,

    Il préfère les étoiles

    Et les bateaux à voiles...

    Pourtant les enfants l’aiment

    Le petit Poème,

    Alors, tout propre et tout beau,

    Son sac sur le dos,

    Il court sur les cahiers

    Des petits écoliers.

    Christine Fayolle

     

     

     

    Chahut

    Sur le chemin de l’école,

    Les crayons de couleur

    Sautent du cartable

    Pour dessiner des fleurs.

    Les lettres font la fête

    Debout sur les cahiers,

    Elles chantent à tue-tête

    L’alphabet des écoliers.

    Ciseaux et gommes

    Sèment la zizanie,

    Ils laissent sur la route

    Tout un tas de confettis.

    Entends-tu, ce matin,

    Le chahut sur le chemin ?

    C’est la rentrée qui revient !

    Véronique Colombé

     

     

     

    Je voulais dans mon cartable

     

    Je voulais dans mon cartable

    Emporter mes châteaux de sable,

    Mon cerf-volant, des coquillages

    Et le portique de la plage.

    Maman m’a dit

    "Ce n’est pas permis !

    Et puis tout ça,ça ne rentre pas !"

    Alors j’ai pris un beau stylo,

    Pour le goûter quelques gâteaux

    Et que des choses raisonnables.

    Plus trois petits grains de sable !

    Pierre Ruaud

     

     

     

    Mon cartable

     

    Mon cartable a mille odeurs,

    Mon cartable sent la pomme,

    Le livre, l'encre, la gomme,

    Et les crayons de couleurs.

    Mon cartable sent l'orange,

    Le bison et le nougat,

    Il sent tout ce que l'on mange,

    Et ce qu'on ne mange pas.

    La figue, la mandarine,

    Le papier d'argent ou d'or,

    Et la coquille marine,

    Les bateaux sortant du port.

    Les cowboys et les noisettes,

    La craie et le caramel,

    Les confettis de la fête,

    Les billes remplies de ciel.

    Les longs cheveux de ma mère,

    Et les joues de mon papa.

    Les matins dans la lumière,

    La rose et le chocolat.

    Pierre Gamarra

     

     

     

     

    Les crayons

     

    Mais à quoi jouent les crayons

    Pendant les récréations ?

    Le rouge dessine une souris,

    Le vert un soleil,

    Le bleu dessine un radis,

    Le gris une groseille.

    Le noir qui n'a pas d'idée,

    Fait de gros pâtés.

    Voila les jeux des crayons

    Pendant les récréations.

    Corinne Albaut

     

     

     

     

    Crayons de couleur

     

    Le vert pour les pommes et les prairies,

    Le jaune pour le soleil et les canaris,

    Le rouge pour les fraises et le feu,

    Le noir pour la nuit et les corbeaux

    Le gris pour les ânes et les nuages,

    Le bleu pour la mer et le ciel

    Et toutes les couleurs pour colorier

    Le monde.

    Chantal Couliou

     

     

     

    Trois escargots

     

    J’ai rencontré trois escargots

     

    Qui s’en allaient cartable au dos

     

    Et dans le pré trois limaçons

     

    Qui disaient par cœur leur leçon.

     

    Puis dans un champ, quatre lézards

     

    Qui écrivaient un long devoir.

     

    Où peut se trouver leur école ?

     

    Au milieu des avoines folles ?

     

    Et leur maître est-il ce corbeau

     

    Que je vois dessiner là-haut

     

    De belles lettres au tableau ?

     

    Maurice Carême

     

     

     

    O vieille école

     

    Au cœur de mon vieux village,
    Il est un grand toit bleu et gris
    Où viennent les tout-petits
    Abriter leur compagnonnage:

     

    Il y a là des bancs où je me suis assis,
    Et sur les vitres où se penchent les feuillages,
    L'ombre folâtre
    Des songes que j'ai bâtis
    Quand j'ai commencé, un peu ivre,
    De mettre le nez dans les livres.

     

    Au cœur de mon vieux village,
    Il est un toit bleu et gris
    Où s'en vont les tout-petits
    Apprendre à déchiffrer l'univers page à page.

     

    Ô vieille école solitaire,
    Il me semble qu'un grand mystère
    Habite en toi, dont chaque vitre au jour sourit
    Et que de clairs oiseaux font palpiter leurs ailes
    Entre tes murs, ainsi que dans un nid
    D'où jailliraient des étincelles
    Vers l'infini.

     

    Philéas Lebesque (1859 – 1958)

     



     

    L'école

     

    L’école était au bord du monde,
    L’école était au bord du temps.
    Au dedans, c’était plein de rondes ;
    Au dehors, plein de pigeons blancs.

     

    On y racontait des histoires
    Si merveilleuses qu’aujourd’hui,
    Dès que je commence à y croire,
    Je ne sais plus bien où j’en suis.

     

    Des fleurs y grimpaient aux fenêtres
    Comme on n’en trouve nulle part,
    Et, dans la cour gonflée de hêtres,
    Il pleuvait de l’or en miroirs.

     

    Sur les tableaux d’un noir profond,
    Voguaient de grandes majuscules
    Où, de l’aube au soir, nous glissions
    Vers de nouvelles péninsules.

     

    L’école était au bord du monde,
    L’école était au bord du temps.
    Ah ! que ne suis-je encor dedans
    Pour voir, au dehors, les colombes !

     

    Maurice Carême (1899 - 1978)

     

     

     

    « Les BOdring dring, la cloche sonne »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    écolière de jeunes
    Samedi 26 Avril 2014 à 14:23

    Très très bon site


    super en cas de trou de mémoire ou autres problèmes ...


    excellent

    2
    Françoise Chambon
    Lundi 16 Mars 2015 à 15:12

    Bonjour

    Je suis très heureuse car il y a des années que je cherchais, en vain, les paroles d'une poésie que j'ai apprise à l'école il y a 58 ans et dont je n'avais retenu que quelques vers. J'ai recherché des dizaines de fois des infos sur internet sans rien trouver. Et, miracle, aujourd'hui j'ai trouvé les paroles sur votre site. Je vais donc réapprendre "Oh, vieille école" avec joie et nostalgie.

    Cordialement

    Françoise

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :